Micropigmentation capillaire : Perte de cheveux

Micropigmentation du cuir chevelu à Bruxelles dans notre centre à Woluwe Saint Lambert.

Cette technique se nomme aussi TRICOPIGMENTATION et HAIR SIMULATION. La technique, les pigments et les aiguilles sont identiques. Nous appliquons la Tricopigmentation originale d’ORSINI ET BELFATTO. Pigments bio-résorbables (aucun risque d’allergie, ni risque de couleur qui vire) et aiguilles à usage unique.

La Micropigmentation consiste à implanter des pigments médicaux dans le cuir chevelu à l’aide d’un stylo dermographique, créant ainsi l’illusion d’une chevelure plus dense ou pour masquer des imperfections dans le cuir chevelu comme des cicatrices telles que celles laissées par une greffe de cheveux. On peut même intégrer la micropigmentation à la greffe capillaire pour en optimiser le résultat. Il est aussi possible de recréer une ligne frontale.

NE CRAIGNEZ PLUS DE PERDRE VOS CHEVEUX, LA MICROPIGMENTATION A UN RENDU REALISTE ET NATUREL, SANS AUCUNE CHIRURGIE.

Vous perdez de plus en plus de cheveux et vous ne savez pas vers qui vous tournez. Après avoir tout essayé, il reste la greffe, vous hésitez … LA MICROPIGMENTATION CAPILLAIRE VOUS DONNERA DE MANIÈRE BLUFFANTE LA RÉPLIQUE D’UN CRANE AVEC UNE CHEVELURE DENSE. Effet immédiat, pas d’effets secondaires, non douloureux et l’avantage de pouvoir dans le temps modifié la couleur, l’intensité et, poursuivre la zone qui s’étendra sans doute. Cette technique est validée par le corps médical. Attention ! il ne s’agit pas de tatouage qui vous donnera une couleur qui ne se modifiera pas dans le temps.

Par contre la couleur de vos cheveux,  dans quelques années, s’éclaircira  et même la calvitie aura progresser donc ne correspondra plus au tatouage initial.  Le risque de couleur qui vire est à prendre en compte aussi dans le tatouage.

INDICATIONS :

  • L’alopécie androgénique (à la place ou en complément d’implants capillaires),
  • L’insuffisance de densité capillaire, tant chez l’homme que chez la femme,
  • La pelade,
  • Les cicatrices dans le cuir chevelu (accidentelles ou post-greffe F.U.T. ou F.U.E.)
  • Les personnes ne disposant pas d’une zone donneuse suffisante pour une transplantation capillaire,
  • Les personnes qui souhaitent améliorer l’effet visuel d’une transplantation capillaire,
  • Les personnes qui ne veulent pas de transplantation capillaire, ni de perruque,
  • Celles qui ne veulent plus utiliser de produits cosmétiques quotidiens de camouflage tels que : poudre, laque etc.

TECHNIQUES :

Deux techniques possible suivant l’importance de la chute.  Pour une alopécie importante un  “EFFET RASE “ est la solution et pour une chevelure clairsemée un “EFFET DENSITE”

Cette technique permet aussi de  CAMOUFLER une CICATRICE suite à une greffe ou autre, au niveau du cuir chevelu.

La Micropigmentation Capillaire n’a absolument aucun impact sur les greffons. Le pigment est introduit moins profondément que la couche dans laquelle sont greffés les bulbes. Inversément, on peut greffer une zone qui a été préalablement pigmentée sans aucun problème.

Il est à noter que le tissu cicatriciel est plus délicat à travailler et nécessitera plus souvent une retouche.  Le tissu est noueux et fibreux.

Il s’agit d’un traitement non- chirurgical, une sorte de tatouage spécifique n’utilisant pas d’encre permanente. L’encre utilisée est hypo-allergénique, bio-résorbable et ne contient pas de métaux lourds tel que le plomb et l’oxyde de fer.

La Micropigmentation Capillaire est non-invasive et donne un résultat immédiat sans effets secondaires. C’est une forme de trompe l’œil. Des petits points de pigments médicaux donnant illusion de cheveux qui repoussent, sont implantés dans le cuir chevelu. Cela permet aussi de donner un effet densité sur les zones clairsemées et laisse croire à une repousse des cheveux.

Rapide, non douloureuse, pas de cicatrices, non invasive, sans effets secondaires et qui suivra l’évolution de la perte de vos cheveux dans le temps.

l effet rase saint lambert

EFFET RASE : pour combler une calvitie très importante voir totale.

Visuellement aucune différence entre les cheveux qui vous restent, rasés à maximum 0,6 mm et la micropigmentation capillaire. Résultat indétectable.

effet densite perte cheveux femme bruxelles

EFFET DENSITE : pour les personnes (femmes comme hommes) qui ont une chevelure clairsemée qui laisse voir le crâne par transparence. Fini les poudres colorantes à répétition ! Votre cuir chevelu aura un effet de remplissage optimal. Le travail se fera entre vos cheveux existants et de la couleur de ceux-ci. Vous aurez l’impression d’une chevelure dense avec repousse.

cicatrice greffe bruxelles

CAMOUFLAGE DE CICATRICES : en post greffe F.U.T. ou F.U.E. Si nécessaire la Micropigmentation viendra optimaliser le travail du chirurgien en densifiant la zone implantée tout en camouflant la cicatrice. Cette technique s’applique aussi pour toute autre cicatrice dans le cuir chevelu.



Prenez un rendez-vous pour une consultation gratuite et faire un bilan de votre problème au 02/772.07.36.


TARIFS :

Les prix dépendent du nombre de zones à traiter :

1/ zone frontale

2/ zone intermédiaire

3/ vertex

4/ couronne

effet densite perte cheveux

EFFET DENSITE : 750 € la zone comprenant 3 séances à 5 semaines (environ) d’intervalle.

effet rase bruxelles

EFFET RASE :

  • 650 € la zone la 1ère séance
  • 150 € la zone la 2è séance
  • 150 € la zone la 3è séance
une dermographie capillaire sur cicatrice bruxelles

CAMOUFLAGE DE CICATRICES :

  • suite à une greffe F.U.T. 850 € les 3 séances – les dimensions maximales d’une seule cicatrice sont : longueur 20 cm sur largeur 1 cm
  • suite à une greffe F.U.E. 850 € les 3 séances – l’espace maximum à considérer est de 50 cm2
  • autre cicatrice : sur devis

Pour une cicatrice il faut attendre un an après l’intervention chirurgicale pour procéder à une Micropigmentation Capillaire

Retouches :

  • Après 6 mois : 150 € par zone
  • Entre 7 et 18 mois : 250 € par zone
  • Au-delà de 18 mois : 100 %

QUESTIONS / REPONSES

Une consultation, offerte, au préalable est indispensable afin de cerner votre demande et de juger si votre cas est une bonne indication pour la micropigmentation capillaire. Le traitement est personnalisé et nous sommes à votre écoute. Vous serez questionner aussi sur vos antécédents médicaux, les traitements déjà en cours, vos attentes etc.
On déterminera ensemble les zones à traiter, la colorimétrie et un devis vous sera remis. Un “consentement éclairé” vous sera soumis. Ce n’est pas un engagement mais une information sur tout ce qui va se passer, ce qui vous permettra de prendre par la suite un rendez-vous en connaissance de cause.

Vous devez vous assurer avoir un cuir chevelu en bonne santé. Si vous avez la tête sèche, exfoliez puis hydratez votre cuir chevelu avec une lotion hydratante au moins une semaine avant l’intervention. Les solutions topiques (comme le Minoxidil, Roaine, etc) devront être arrêtées une semaine avant votre séance et pourra être repris 5 jours après.

Si vous portez habituellement une perruque,  il faudra l’enlever au moins 48 heures avant la séance de tricopigmentation afin de laisser la peau respirer. La tenue du pigment en dépendra.

En général, trois séances seront nécessaires :

À la première séance, vous aurez 30 % du résultat

A la deuxième  70 %

A  la troisième  100 %

On commencera par répondre aux dernières questions qui vous préoccupent. Ensuite le marquage des zones à traiter sera effectué et le choix de la couleur des pigment s à utiliser sera défini.

Si vous effectuez un “effet crane rasé” il faudra vous présenter avec des cheveux rasés de très près (au rabot ou tondeuse sans sabot) Cette technique n’est pas douloureuse mais longue.

Pour un “effet densité” la longueur n’a pas d’importance.  Un gel anesthésiant  vous sera appliqué.

En fin de séance tous les conseils post traitement vous seront donnés.  Une crème spécifique sera à appliquer pendant une semaine.

Le résultat est visible dès la fin de la séance mais la couleur sera un peu plus foncée pendant quelques jours. Le résultat final ne se verra qu’après 3/4 semaines .En raison du renouvellement cellulaire naturel, la couleur aura perdu 30 % au moins de son intensité. La deuxième séance optimisera le résultat.

Vous pourrez aller travailler dès le lendemain. Par contre vous ne pourrez  vous laver les cheveux que 3 jours plus tard avec un shampoing doux et hydratant.

Après chaque séance, il est possible d’avoir des rougeurs qui peuvent persister 12 heures maximum. Le pigment sera plus foncé durant les 5 premiers jours.  Des petites croutelles peuvent apparaître et ce n’est que lorsqu’elles seront tombées que la vraie couleur apparaîtra. Après chaque traitement, nous vous demanderons de ne pas vous laver la tête et de ne pas raser ou clipper vos cheveux pour une période de 3 jours afin de ne pas enlever les pigments.

Certaines personnes ressentent un léger picotement, d’autres ressentent un peu plus d’inconfort mais ce n’est pas douloureux. C’est plutôt la longueur de la séance qui peut être désagréable. Dans ce cas, on morcelle les séances.

Oui, à moins que vous n’en parliez, personne ne remarquera que ce ne sont pas vos vrais cheveux.

Non, la procédure n’est pas appropriée dans ce cas car le résultat ne sera pas satisfaisant.

Contrairement au tatouage, le pigment va pâlir avec le temps et s’harmonisera avec vos cheveux.  Vous pourrez toujours faire une retouche  plus claire.

Les pigments sont bio-résorbables (ce qui permet de changer dans le temps de couleur) ils vont donc progressivement disparaître. Plusieurs facteurs accélèrent leur disparition : le soleil (mettre un protection 50, lorsque vous êtes au soleil, est souhaitable pour prolonger) le banc solaire, la prise de certains médicaments comme la cortisone ou des anti-coagulants, des facteurs personnels comme l’épaississement de la peau, la capacité de votre organisme à phagocyter (digérer) les pigments, une peau sèche, déshydratée, …

Un entretien est à prévoir en fonction de ce qui précède entre un an et 3 ans. Ces retouches permettront d’ailleurs de parfaire le résultat en fonction de l’évolution de la calvitie et de la couleur des cheveux existants. Si vous hésitez sur le moment propice pour une retouche, prenez un rendez-vous pour avoir un avis, nous sommes à votre disposition pour vous éviter de devoir tout recommencer.

C’est une procédure très sécuritaire et non abrasive.  Vous pourrez reprendre vos occupations rapidement, déjà le lendemain (voire le jour même).

Cette technique est validée et reconnue par le corps médical et ne provoque pas d’effets secondaires désagréables.

Solution rapide,  quasi instantanée et indétectable.  Les aiguilles sont à usage unique et les pigments utilisés sont anti-allergènes. Le matériel et l’équipement sont aseptisés et désinfectés avant et après chaque traitement .

La micro-pigmentation convient parfaitement aux personnes qui ont tout essayé (greffe de cheveux, perruque, poudre camouflante etc.) sans être satisfait. Cette technique s’applique aussi bien aux personnes qui ont les cheveux clairsemés que celles qui sont chauves. La micro-pigmentation capillaire coûte une fraction du prix d’une greffe capillaire, sans douleur, sans effets secondaires et à la densité souhaitée !

PERTE DE CHEVEUX CHEZ LA FEMME :

La perte des cheveux chez la femme se présente de façon différente de l’homme. On trouvera chez elle plutôt  une chevelure clairsemée.

La MICROPIGMENTATION permet de re-densifier de manière permanente la ou les zones clairsemées par des dizaines de minuscules points.  Ceux-ci donneront d’une manière bluffante l’impression de repousse de cheveux.  Le traitement n’est pas douloureux car au préalable un gel anesthésiant est appliqué.

PLUS BESOIN DE POUDRES COLORANTES A APPLIQUER A REPETITION et VOUS N’AUREZ PLUS A CRAINDRE QUE LE VENT VOUS DECOIFFE.

LA MICROPIGMENTATION CAPILLAIRE N’ABIME PAS LES CHEVEUX EXISTANTS ET N’EMPECHE PAS LA REPOUSSE. IL N’EST PAS CONTRE-INDIQUE EN CAS DE TRAITEMENTS POUR VOS CHEVEUX, C’EST UNE SOLUTION RAPIDE, NON INVASIVE ET NATURELLE.

Nous offrons une première consultation où  après avoir examiné votre cas , les explications vous seront données sur le traitement conseillé ainsi qu’un devis.

LES CAUSES :

L’HEREDITE  est  le principal responsable, c’est l’alopécie androgénétique. A ne pas confondre avec l’alopécie androgénique, qui concerne la perte des cheveux sous l’influence des hormones mâles. Les femmes produisent des androgènes dont l’action accélère le cycle de vie de certains cheveux : une accélération anormale peut entraîner une surproduction, obligeant le follicule pileux à produire alors des cheveux  plus fins et plus courts. Les follicules à terme ne produisent plus qu’un léger duvet, puis plus rien du tout.

Les autres causes sont :

  • L’alopécie n’est nullement une maladie, le plus souvent l’origine est hormonale. Les dérèglements hormonaux reliés  aux différente périodes de la vie, consécutifs à la prise d’un traitement ou à des troubles endocriniens. On parle alors d’alopécie ANDROGENIQUE
  • L’alopécie après la ménopause, lorsque le rôle protecteur des hormones féminines a disparu,
  • Avant la ménopause cela peut être dû à des règles trop abondantes,- un accouchement – – après la prise d’un traitement contraceptif ou substitutif ou encore dans le cas d’un dérèglement thyroïdien dans ce cas les hormones femelles diminuent brutalement. Les hormones mâles, appelées hormones androgènes, prennent alors le dessus. On parle dans ce cas d’alopécie androgénique. Il peut s’agir aussi d’une hypersensibilité du follicule.

Là encore les hormones rentrent en jeu. Déréglées par un stress important, les glandes surrénales vont accroître la production d’hormones androgènes (hormones mâle) et perturber le fonctionnement du follicule chez les individus sensibilisés par l’hérédité. L’alopécie consécutive au stress ne peut se manifester que sur un terrain favorable.  L’importance de la chute dépendra du type de stress. Alors que le stress, de la vie de tous les jours,  entraîne des conséquences néfastes à long terme sur la santé générale de la chevelure, un stress brutal provoquera une chute importante jusqu’à 4 mois après l’évènement.

Il faut préciser que toute chimiothérapie n’entraîne pas obligatoirement la chute des cheveux, cela dépendra du protocole utilisé. La réaction dépendra d’’une personne à l’autre, en fonction du terrain et de sa sensibilité aux toxines. Toutefois les cheveux se mettent généralement à repousser après la fin du traitement à raison d’un centimètre par mois.

C’est une maladie auto-immune, imprévisible et se déclarant soudainement. La pelade touche aussi bien les hommes que les femmes. Elle se manifeste par l’apparition d’une ou plusieurs plaques rondes, les follicules se mettent en pause et les cheveux ne repoussent plus.  Les causes sont encore mal connues. On soupçonne toutefois un stress important de jouer un rôle déclencheur.  S’il est possible de stimuler la repousse du cheveu par des traitements appropriés, les médecins sont incapables de prévoir le déclenchement de la maladie, ni d’anticiper une éventuelle rechute.

La carence alimentaire le plus souvent impliquée dans l’alopécie concerne la carence en FER. Sans le fer le sang ne peut être correctement oxygéné et le cheveu devient alors terne et cassant . Les femmes sont les sujets les plus à risque car elle perdent parfois une quantité importante de fer au cours des règles et ne compensent pas suffisamment par l’alimentation.

Il y a aussi d’autres carences qui peuvent être à l’origine de la chute des cheveux :  zinc, vitamines groupe B, silicium, magnesium  etc.  Un bilan sanguin permettra de déterminer les carences. L’anorexie, une alimentation mal équilibrée, un chute de poids  brutal suite à un régime draconien ….  créent aussi des carences alimentaires.

C’est une pathologie qui consiste à s’arracher régulièrement les cheveux. Il s’agit d’un trouble psychique

Il existe encore d’autres causes qui peuvent survenir comme certaines pratiques trop souvent répétées de coloration, défrisage, permanente – style de coiffure appelée alopécie de traction qui est la conséquence des tresses ou queue de cheval tirés exagérément en arrière – les états dépressifs –  maladie dermatologique comme le psoriasis, le lupus, plus rarement la teigne – un choc émotionnel important – intervention chirurgicale lourde – anesthésie générale prolongée – fortes fièvres – choc affectif violent – état dépressif important – etc.

EVOLUTION DE LA CALVITIE CHEZ LA FEMME

echelle de ludwig femme bruxelles

Il existe sur l’ECHELLE DE LUDWIG trois degrés de gravité de l’alopécie féminine.

  • Lorsque la calvitie est au stade I, l’alopécie, diffuse commence dans la région de la raie.
  • Au stade II, elle s’étend et on constate de moins en moins de cheveux autour de la raie.
  • Enfin, au stade III, l’alopécie féminine est considérée comme avancée et il n’y a presque plus aucun cheveu dans la région de la raie.

Il peut y avoir aussi des zones diffuses en dehors de la raie.

QUE FAIRE :

La première règle est de consulter un dermatologue spécialisé qui fera un examen sanguin et sans doute un trichogramme. On prélève quelques cheveux qui seront examinés au microscope. Suivant le cas il vous prescrira sans doute du Minoxidil ou du Finasteride qui freineront la chute mais attention aux effets secondaires. Pas de certitude de repousse.

QUE POUVONS-NOUS FAIRE :

Quel que soit le traitement prescrit en cours, nous pouvons vous donner la SOLUTION RAPIDE, NON INVASIVE ET SANS EFFETS SECONDAIRES. LA MICROPIGMENTATION CAPILLAIRE N’ABIME PAS LES CHEVEUX EXISTANTS et N’EMPECHE PAS LA REPOUSSE. L’EFFET EST IMMEDIAT ET INDETECTABLE.

Demandez une CONSULTATION qui vous sera offerte afin d’examiner votre cas, établir un consentement éclairé et un devis. De cette manière vous pourrez par la suite prendre en connaissance de cause votre décision.

PERTE DE CHEVEUX CHEZ L’HOMME:

La perte peut commencer tôt et sera d’autant plus sévère. Elle ne se stabilise jamais.

L’échelle du docteur HAMILTON vous permettra de voir ci-dessous où vous en êtes et comment cette perte va évoluer.

echelle d hamilton bruxelles

LES CAUSES :

C’est comme chez la femme la cause principale de la chute des cheveux.  Cela concerne 95% des  cas. A ne pas confondre avec l’alopécie ANDROGENIQUE due aux hormones. Les follicules pileux héritent d’une sensibilité particulière à l’action conjuguée de la testostérone et d’un enzyme appelé 5 Alpha Réductase.  De cette rencontre naît une nouvelle hormone la DHT (dihydrotestosterone) qui va sensibiliser le follicule qui verra son cycle de croissance perturbé.  Il va s’accélérer, les cheveux seront de plus en plus courts et fins.  Ils finiront par disparaître totalement et c’est la Calvitie (zone glabre)

C’est le cas quand les hormones mâles, appelées hormones androgènes prennent le dessus Il n’est pas nécessaire que la production d’hormones change pour déclencher une alopécie. Il peut également s’agir d’une hypersensibilité du follicule, on parlera alors d’alopécie hyperandrogénique.  Ce problème touche les hommes dans 70 % des cas.

Là encore les hormones rentrent en jeu. Déréglées par un stress important, les glandes surrénales vont accroitre significativement  la production d’hormones androgènes et perturber le fonctionnement du follicule, chez les individus sensibilisés par l’hérédité. L’alopécie suite à un stress ne peut se manifester que sur un terrain favorable.  L’importance de la chute dépendra du type de stress.

Un stress de la vie de tous les jours entraîne des conséquences néfastes à long terme sur la perte des cheveux.  Un stress brutal et important provoquera une chute importante jusqu’à 4 mois après l’évènement.

Bien que ce n’est pas toujours le cas, cela varie d’une personne à l’autre et du type de traitement.  Généralement les cheveux repoussent après le traitement.

Maladie auto-immune. La chute se présente par des plaques où les cheveux ne repoussent plus. Il n’est malheureusement pas possible de prévoir le déclenchement. Les causes sont mal connues.

Le manque de fer est la carence la plus impliquée.  Sans le fer, le sang ne peut être correctement oxygéné et le cheveu devient alors terne et cassant. Il n’est pas aisé de diagnostiquer une alopécie reliée à une carence ferrique, la chute étant progressive et non localisée.  Ce sont généralement d’autres symptômes comme la fatigue, la paleur … qui donnent le signale.

Il existe d’autres carences comme le groupe de vitamines B, zinc, magnésium etc   Une alimentation saine et variée est conseillée.

Il est déconseillé de:

-De porter  des casquettes et bonnets trop longtemps.

-De se laver trop souvent les cheveux avec des shampoings agressifs.

-D’appliquer en permanence des gels, laque et procéder à des défrisages si les cheveux sont sensibles.

QUE FAIRE :

La première règle est de consulter un dermatologue spécialisé qui fera un examen sanguin et sans doute un trichogramme. On prélève quelques cheveux qui seront examinés au microscope. Suivant le cas il vous prescrira sans doute du Minoxidil ou du Finasteride qui freineront la chute mais attention aux effets secondaires. Pas de certitude de repousse.

QUE POUVONS-NOUS FAIRE :

Quel que soit le traitement prescrit en cours, nous pouvons vous donner la SOLUTION RAPIDE, NON INVASIVE ET SANS EFFETS SECONDAIRES. LA MICROPIGMENTATION CAPILLAIRE N’ABIME PAS LES CHEVEUX EXISTANTS et N’EMPECHE PAS LA REPOUSSE. L’EFFET EST IMMEDIAT ET INDETECTABLE.

Demandez une CONSULTATION qui vous sera offerte afin d’examiner votre cas, établir un consentement éclairé et un devis. De cette manière vous pourrez par la suite prendre en connaissance de cause votre décision.

Nos réalisations

micro_densitee_dame570

Effet densité

micro_densitee_dame2_570

Effet densité

micro_densitee_homme570

Effet densité

micro_ecran_rasee1

Effet rasé

micro_ecran_rasee2

Effet rasé

effet densite chevelure clairsemee bruxelles

Chevelure clairsemée / effet densité

Centre médico-esthétique à Bruxelles | Centre médico-esthétique à Woluwé-Saint-Lambert | Epilation laser à Bruxelles | Epilation laser à Woluwé-Saint-Lambert | Maquillage permanent à Bruxelles | Maquillage permanent à Woluwé-Saint-Lambert | Dermopigmentation réparatrice à Bruxelles | Dermopigmentation répartice à Woluwé-Saint-Lambert | Tricropigmentation capillaire à Bruxelles | Tricropigmentation capillaire à Woluwé-Saint-Lambert | Rajeunissement à Bruxelles | Rajeunissement à Woluwé-Saint-Lambert | Amincissement à Bruxelles | Amincissement à Woluwé-Saint-Lambert | Naturopathie à Bruxelles | Naturopathie à Woluwé-Saint-Lambert